📦 Livraison offerte dès 69€ d'achat

02 novembre 2022

 

Nul doute que vous avez déjà entendu parler de la tendance du Batch cooking, à traduire « cuisson par lot » ou encore « cuisine en série ». Au programme : un gain de temps non négligeable, une cuisine zéro déchet, des économies et un geste pour la planète. Envie de vous prendre au jeu ? On vous explique tout sur cette pratique hyper tendance et comment vous organiser au mieux.

 

Le Batch cooking, c’est quoi au juste ?

Il faut dire qu’avec la conjecture économique et énergétique, le batch cooking a pris un nouveau tournant encore plus justifié. Tendance très en vogue, c’est la meilleure méthode pour cuisiner malin et dépenser moins et plus encore dans l’actuel contexte serré. En gros, cela consiste à organiser sa liste de courses et planifier en amont les repas de la semaine. Finie donc l’interminable question du « qu’est-ce qu’on mange ce soir ? ».

 

En gros, tous les plats sont cuisinés, de manière logique et organisée, en amont, pendant le weekend ou le lundi. Certains foyers préfèrent également préparer en deux temps afin de s’octroyer un peu plus de temps pendant leur weekend. En ce qui concerne l’organisation, c’est à votre foyer de voir ce qui lui convient le mieux afin d’avoir l’esprit tranquille. Une fois que tout est prêt, libre à vous de tout mettre au réfrigérateur ou de congeler les mets de la fin de semaine. Ainsi, il n’y a plus qu’à décongeler et à réchauffer puis à passer à table.

 

Mais, en réalité, en plus d’être un gain de temps considérable, le batch cooking est aussi un véritable gain d’énergie et une source d’économie. En pensant vos recettes dès le lundi, cela vous permet d’éviter d’avoir à refaire des courses d’appoint en milieu de semaine ainsi que de vous laisser tenter par des envies compulsives dans les rayons du supermarché, qui peuvent peser sur le porte-monnaie.

 

 

Comment s’organiser autour des repas ?

 

Déjà, un premier conseil : évitez de prévoir vos repas et par conséquent, votre liste de courses, quand vous avez faim. C’est bien connu, quand on a faim, on est prêt à tout… Au contraire, faites-le après manger et optez pour un tableau de menus réalisé et validé avec l’ensemble de la famille.

 

Le batch peut même devenir un moment de convivialité hors pair au sein du foyer. En effet, libre à vous de batche cooker seul ou en famille.

 

Sur le tableau, notez la première recette qui inspirera les courses de votre semaine. Envie d’un risotto à la courge ? Profitez-en pour rajouter un pot de crème et une courge supplémentaire afin de cuisiner en avance, une bonne soupe de courge pour la fin de semaine ou pour la semaine suivante. Envie de salade ? Évitez les salades « toutes prêtes » et optez pour une bonne salade du marché à laver et à stocker dans des plats de conservation. Ainsi, vous n’aurez plus qu’à piocher pour le restant de la semaine. Gain de temps mais aussi des économies à la clé car les salades ou les légumes achetés en vrac sont généralement moins chers que ceux en sachet en plastique à usage unique, au passage pas très écologiques.

 

L’autre règle, c’est évidemment de faire un geste pour la planète en privilégiant les fruits et légumes de saison. On évite donc, par exemple, les petits pois en automne au profit des courges et choux, champignons ou autres courgettes. Si vous avez un doute, sachez que vous pouvez retrouvez un calendrier des fruits et légumes de saison en France métropolitaine sur le site GreenPeace.

 

En ce qui concerne l’organisation et la planification, deux méthodes s’offrent à vous :

 

La première consiste à tout préparer de A à Z, c’est à dire de la découpe à la cuisson puis de tout stocker au frigo ou au congélateur pour le restant de la semaine.

 

La seconde consiste à préparer tous les éléments séparément et à les associer le jour J. Par exemple, le riz d’un côté, l’assaisonnement de l’autre puis de tout réchauffer en même temps.

 

 

 

Comment bien conserver les repas de la semaine ?

Investissez dans des plats à four en verre et des boites de conservation durables et de diverses tailles. On privilégie notamment les plats en verre sains, garantis sans BPA.

 

Nos recommandations spéciales Batch cooking et conservation :

 

Les plats à four Pyrex en verre en lot de 3 et avec couvercles. Ils résistent aux rayures et aux chocs thermiques. Ils peuvent supporter des températures extrêmes allant de -40 à +300°C. Vous pouvez les utiliser à la fois pour les plats chauds, froids, salés ou sucrés.

 

https://www.pyrex.fr/collections/plats-verre/products/set-de-3-plats-rectangulaires-cook-store

 

Les boites de conservations :

Notre lot de 9 plats de conservation en verre avec couvercle à valves vapeur. Un tout-en-un qui passe au four, au réfrigérateur ou au congélateur grâce à notre verre borosilicate durable et sain. En bref, ils sont top pour conserver les aliments à la fois cuits ou crus.

https://www.pyrex.fr/collections/conservation/products/copie-de-set-pyrex%C2%AE-cook-heat-9-plats-de-conservation-en-verre-avec-couvercle-a-valves

 

Notre plat en verre rond avec couvercle étanche Cook & Go. Le meilleur allié pour conserver et réchauffer les plats liquides comme les soupes chaudes ou les gaspachos. D’autant qu’on apprécie son couvercle étanche, idéal pour transporter son repas en toute sérénité.

https://www.pyrex.fr/collections/conservation/products/cook-go-plat-rond-en-verre-avec-couvercle-etanche

 

Notre set de 3 boites de conservation avec leur couvercle en verre Pure Glass. Un must pour conserver et réchauffer facilement, où que vous soyez.

https://www.pyrex.fr/products/pure-glass-set-de-3-boites-de-conservation-avec-couvercle-en-verre-rectangulaire

 

L’idéal, c’est aussi d’utiliser tous ces plats sains et durable pour conserver les aliments à moyen terme, comme les herbes aromatiques ou certains légumes qui aiment être plongés dans de l’eau.

 

 

Combien de temps peut-on conserver les plats issus du batch cooking ?

 

Bien évidemment, tout dépend des aliments et de leur méthode de conservation. Pour ce qui est des plats conservés au congélateur, pas de pression. Vous pouvez tranquillement les conserver pendant plusieurs mois.

 

Concernant les plats conservés au réfrigérateur, il faut être un brin plus vigilant. Pour tous les plats avec du poisson frais, des crustacés, des champignons, de la crème, des oeufs ou encore du fromage, on évite de dépasser 5 jours. Les gratins peuvent, quant à eux, être conservés jusqu’à 6 jours au frigo. Pour ce qui est des viandes en sauce, vous pouvez pousser jusqu’à 10 jours.


Gardez le contact !

Trouvez un Point Relais® proche de chez vous. Le choix définitif du point de retrait est requis après le paiement

Voulez-vous supprimer tous les articles du panier ?